Réouverture du site !

Hé oui ! Près d’un an et demie après sa création, et… près d’un an et demie après sa dernière mise à jour, je me décide enfin à faire quelque chose de ces pages — parce que vous avouerez que si vous êtes déjà passé par ici, ce n’était pas très passionnant. Mais, mis à part de bonnes intentions, qu’est-ce qu’il y a de neuf ici ?

Pour toi, lecteur ! (ou lectrice, d’ailleurs)

On commence par ce qui ne change pas : tu y trouveras des textes que j’ai écrits. Parce que c’est quand même la raison d’être de ce site, à l’origine. Devoir y mettre quelque chose étais censé me motiver à écrire plus, parce que bon, c’est pas très glorieux tout ça… Censé, mais force est de constater que ce n’est pas très efficace…

Jusqu’ici, ce site était en pure lecture seule. C’est fini maintenant, j’y ai ajouté des commentaires sur toutes les pages de contenus, via des modules Disqus. Les esprits chagrins se plaindront de l’utilisation d’une solution tierce, dont l’intégration est perfectible, etc. J’entends bien, mais le but n’était pas de développer un ènième site avec un ènième système de commentaires, mais de se concentrer sur l’efficacité : faire vite et bien. Chose que me permet Disqus, après avoir décoché toutes les options possibles de tracking… S’il ne vous plaît vraiment pas, bloquez-le avec votre bloqueur de contenu préféré, je ne vous en tiendrai pas rigueur.

Je parle de contenus, parce que les textes ne sont plus seuls (ce qui devrait permettre de maintenir un minimum d’activité). Vous trouverez aussi la bibliothèque, qui rassemble des critiques de livres. Autant prévenir : vous y trouverez surtout des romans de SFFF au sens large, des bandes dessinées et des mangas. Et mon avis n’engageant que moi, vous risquez de ne pas être d’accord.

Et bien entendu, vous trouverez, à l’instar de ce que vous lisez présentement, des billets de nouveautés et de réflexions diverses. À vous de voir si vous trouvez ça intéressant :)

Un poil de technique…

Un proverbe en informatique dit : « Keep It Simple, Stupid » (connu donc sous le nom de Principe KISS).

Je l’ai appliqué à ce site, avec pour buts de :

  1. Me concentrer sur la rédaction de contenu et non les outils,
  2. Proposer la meilleure expérience utilisateur au lecteur.

Donc, je me suis tourné vers un générateur de site Web, nommé Hugo (comme Victor.) (Victor Hugo, l’écrivain, pas Victor Frankenstein, le type qui a créé un monstre, mais ça aurait pu marcher).

Ça veut dire quoi ? Que, sur mon ordinateur, j’écris mes billets en markdown, que je lance la commande qui va bien de Hugo, et hop ! J’obtiens un site statique, avec toutes les pages déjà calculées, qu’il me suffit de pousser sur le serveur !

De mon côté, je n’ai pas à gérer des outils complexes et lourds, et rien à mettre à jour ou à maintenir.
Pour le lecteur, le site est servi à la vitesse de l’éclair, et ce alors même que le serveur est une sombre bouse.
Tout le monde est gagnant !

Néanmoins, il y a sans doute des améliorations à lui apporter, dans la navigation, dans le design, dans l’expérience utilisateur… n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires ci-dessous, je verrai ce que je peux faire !

comments powered by Disqus