Et maintenant ? – Bilan et perspectives

Et maintenant ? C’est la question que je me suis posé après avoir passé ces trente jours, ou presque, sur le NaNoWriMo 2016. Du coup j’ai réfléchi, travaillé un peu sur un projet secret dont vous saurez peut-être quelque chose un jour, et voici venir le moment de faire le bilan de cette expérience, perspectives incluses.

Un bilan

J’avais déjà fait deux NaNoWriMo, dont je n’avais rien tiré. Je vous mettrai peut-être les textes du second, qui était une tentative de reprise du premier. Le bilan, à l’époque, avait été que la théorie derrière le NaNoWriWo (à savoir : « écrire en masse pour atteindre les 50 000 mots ») ne me convient pas du tout, du moins tant que je n’ai pas un synopsis ultra-détaillé… ce qui chez moi implique sans doute de faire un premier jet, ce qui casse tout l’intérêt du NaNoWriMo. Peut-être que je reviendrai sur mes méthodes d’écriture un jour, ce n’est pas le sujet ici. Bref, je me suis retrouvé avec des premiers jets si mauvais de mon point de vue qu’ils m’ont complètement découragés d’y retoucher – ce qui m’a fait perdre au moins un mois à chaque fois.

Donc le but de ce NaNoWriMo 2016 était triple :

  1. Voir si en supprimant la contrainte du nombre de mots, l’exercice avait encore un intérêt pour moi, en terme de motivation à écrire.
  2. Voir si j’étais capable du coup de sortir un premier jet exploitable.
  3. Voir si j’arrivais à tirer quelque chose de lisible et vaguement utilisable de mon idée d’explorateurs d’histoires.

Le premier point est un succès : ça a été une vraie motivation à écrire. J’aurais aimé avoir un meilleur rythme et écrire plus, mais vu que je n’ai pas sacrifié mes autres activités (et donc que c’est un rythme que je pourrais garder en permanence), c’est pas mal.

Le second point est tout à fait réussi : en écrivant plus lentement, je peux me permettre de mieux réfléchir à ce que je fais et donc éviter les plus gros écueils, qui seraient très pénibles à retravailler ensuite.

Quant au troisième point, j’ai une histoire que j’aime bien ; et même si je sais que je vais devoir y apporter de grosses modifications, j’ai envie de la continuer et de la retravailler. Mieux, une horde de deux (2 !) fans m’a demandé à connaître la suite, ce qui est un excellent signe pour cette expérience : mon concept ne plaît pas qu’à moi.

Des perspectives

Je vais donc finir cette histoire, le premier jet d’abord. Attendez-vous à voir apparaître de nouveaux passages un jour ou l’autre. Je verrai ensuite où tout ceci m’a mené et ce que je pourrai en faire.

Ce qui est certain c’est que j’ai envie de voir ce texte arriver à quelque chose.

N’hésitez pas à donner votre avis sur la question en commentaires !

comments powered by Disqus